Les repères transversaux à l’animation des 9 modules

Les thèmes abordés, le type d’apprentissages et d’expérience liés au programme demandent un cadre sécurisant, de la souplesse et une capacité d’adaptation.

Pendant la session
Poser le cadre c’est aussi rappeler que l’on est dans un groupe bienveillant, capable de respect et de discrétion, mais public. Il s’agit de clarifier ce qu’il advient en cas de confidences. Des règles générales sont construites avec les participant-e-s et revisitées avant chaque séance. La session est aussi un lieu de vie, un petit groupe qui devrait pouvoir se quitter avec légèreté après avoir partagé une activité ou un temps convivial.

Après la session
L’auto-évaluation offre un temps de partage et une invitation à revisiter les objectifs, les besoins identifiés et les observations pour s’adapter. Le Guide à l’usage des professionnel·le·s(Minore et al., 2016) propose des contenus pour divers thèmes qui peuvent s’inviter dans vos séances (une généralisation aux relations interpersonnelles, la question LGBTIQ, les nouveaux médias, la diversité culturelle, le mariage forcé).