Sur quelles méthodes s'appuie le programme

Durant les séances SE&SR, la pédagogie est active. Des outils et des situations concrètes sont expérimentés. Des scènes de la vie quotidienne, des jeux de rôle ou de positionnement dans l’espace suscitent les échanges et les discussions dans le respect des opinions de chacun.

Selon le Guide à l'usage des professionnel·le·s (Minore et al., 2016), le temps qui sépare chacune des séances de SE&SR, idéalement une semaine, permet aux jeunes de réfléchir aux problématiques abordées, éventuellement d'expérimenter des nouveaux modèles, et de rediscuter des sujets abordés lors de la prochaine séance. 

Les animations sont en principe menées dans des groupes de 6 à 12 jeunes. Les groupes sont mixtes, il arrive que situations soient discutées de manière séparée jeunes femmes/jeunes hommes.

L’animation est assurée par un binôme, idéalement une femme et un homme, formé-e-s à la démarche.